Le produit a bien été ajouté à votre panier
Continuer Commander

electro-stimulation

Vibrez vers des nouvelles sensations surprenante avec l'électro-stimulation

L’électro-stimulation consiste à délivrer une impulsion électrique à basse fréquence sur les organes génitaux ou toute autre zone érogène, et ce afin de stimuler les nerfs et ainsi provoquer le plaisir.

par page
Résultats 1 - 6 sur 24.
Résultats 1 - 6 sur 24.

Qu’est-ce que l’électro-stimulation ?

Définition

L’électro-stimulation consiste à délivrer une impulsion électrique à basse fréquence sur les organes génitaux ou toute autre zone érogène, et ce afin de stimuler les nerfs et ainsi provoquer le plaisir.

À l’origine, la stimulation musculaire électrique servait à faire travailler les muscles afin de prévenir l’atrophie. Mais bien vite, ce concept popularisé au début du 20e siècle dépasse le contexte médical et devient un outil de plaisir particulièrement puissant. En combinant des électrodes bien placées et une bonne connaissance de l’anatomie humaine, l‘électro-stimulation s’avère à la fois excitante et très efficace.
Par ailleurs, les sensations fortes et inattendues qu’elle provoque peuvent sans problème être incluses dans des jeux de domination à tendance SM...

Les gadgets d’électro-stimulation sont nombreux et s’adaptent à tous les désirs : masturbateurs, boules de Geisha, cages à pénis, plugs anaux, wands, roulettes à pics... C’est tout l’arsenal des accessoires SM qui se décline en version e-stim.
Certains fabricants se sont d’ailleurs approprié l’électro-stimulation et ont su exploiter son potentiel largement déclinable : c’est le cas par exemple de la marque allemande Mystim.

Mystim propose en effet un large éventail de produits d’électro-stimulation en parallèle de leurs gammes traditionnelles. Demonia vous propose les meilleurs accessoires SM signés Mystim, des boîtiers complets aux sextoys avec électro-stimulation tels que le plug anal ou le cockring. Vous avez ainsi l’assurance de faire votre choix parmi des appareils Mystim de qualité, fiables et durables, parfaitement sécurisés et dédiés à votre plaisir.

Avantages

Si cette pratique demeure peu connue du grand public et intimide parfois les non-initiés, elle ne présente aucun risque à condition de bien respecter les consignes de sécurité. Par ailleurs, l’électro-stimulation érotique n’est pas réservée aux adeptes de pratiques SM : il s’agit simplement d’explorer des sensations nouvelles et de découvrir vos propres limites, sans jamais aller au-delà... à moins d’être pleinement consentant.

L’électro-stimulation permet de sortir de votre zone de confort sans vous mettre en danger, et ainsi de relâcher la pression du quotidien dans un cadre sécurisé.

Les parties érogènes les plus souvent stimulées lors de séances d’électro-sexe sont :

  • Le pénis, à l’aide de pinces, d’anneaux ou encore de patchs ;
  • Les testicules, avec des pinces ou un ballstretcher à fixer sur la peau, particulièrement fine et sensible ;
  • Les tétons, sur lesquels se fixe une pince ;
  • L’anus et l’urètre, deux canaux très sensibles...

Toutes ces zones se prêtent bien à l’électro-stimulation et aux ressentis intenses et surprenants qu’elle procure, d’un tout autre niveau que ce qu’une séance de masturbation peut offrir. S’il arrive qu’une pointe de douleur survienne, elle dépend en grande partie de l’intensité que vous aurez choisie et cède rapidement la place au plaisir brut.

Quel que soit le fantasme électrique que vous souhaitiez réaliser, les marques telles que Mystim vous proposent des accessoires BDSM perfectionnés et des sextoys avec électro-stimulation conçus pour un plaisir maximal, en toute sécurité.
Les kits complets Mystim sous forme de coffret ont l’avantage de fournir tout le nécessaire pour débuter en électro-sexe et proposent plusieurs modes et degrés d’intensité.

Comment s’initier à l’électro-stimulation ?

Les accessoires BDSM d’électro-stimulation peuvent prendre plusieurs formes. Prenez le temps de réfléchir à vos envies, vos attentes, et faites le point sur ce que vous souhaitez et ce que vous ne souhaitez pas.
Si vous comptez tester votre jouet e-stim à deux, discutez-en avec votre partenaire et convenez d’un mot ou une phrase d’alerte, à prononcer si jamais vous voulez mettre un terme immédiat à la séance. Choisissez-le facile à retenir, mais suffisamment inhabituel pour éviter de l’utiliser sans le faire exprès.

Quel appareil choisir ?

L’appareil d’électro-stimulation le plus répandu est la pince à tétons. Très pratique, elle permet une facilité d’usage à la fois lors de la mise en place et du retrait. En cas de douleur, ou de problème inattendu quel qu’il soit, vous gardez le contrôle et pouvez retirer les pinces immédiatement.

Les patchs sont eux aussi très faciles à trouver en magasin SM. Tout aussi simples à placer, on les utilise communément sur les abdominaux, bien qu’ils s’adaptent à toutes les zones du corps.

Ces deux accessoires sont vendus avec un boîtier, d’où partent les impulsions électriques. C’est grâce à cet outil que vous pourrez maîtriser l’intensité des décharges.

D’autres appareils plus spécialisés proposent de cibler des zones précises, telles que les parties génitales ou les tétons. C’est le cas par exemple des anneaux électro de type Mystim, qui se placent sur le pénis et agissent en envoyant des décharges tout le long de la verge.
Si vous êtes à la recherche de sensations originales, il existe aussi le ballstretcher Mystim, un sextoy avec électro-stimulation qui diffuse son impulsion à la base du sexe et jusque dans les bourses.
Vous souhaitez tester un accessoire anal d’e-stim ? Tournez-vous vers les plugs anaux Mystim une fois que vous êtes à l’aise avec l’électro-stimulation. De même, la tige à urètre Mystim est un outil à manier avec précaution, qui s’adresse plutôt aux habitués chevronnés.

Electro-stimulation et BDSM

Le potentiel érotique de l’électro-stimulation n’a pas échappé aux amateurs de BDSM. Les pratiques de domination se prêtant particulièrement aux jeux de punition impliquant de la douleur, l’e-stim est assez utilisée pour faire monter la tension et pimenter les séances de jeu SM.

Si le terme « BDSM » peut en intimider plus d’un, la base de ces pratiques demeure pourtant le consentement.
En effet, le contrat sur lequel vous devez vous accorder avec votre partenaire doit intégrer vos désirs à tous les deux, et surtout fixer vos limites respectives afin de vous abandonner à l’autre en toute sérénité.

Faire cet effort élémentaire d’écoute renforcera à la fois votre complicité, votre confiance mutuelle mais aussi votre confiance en vous, car vous apprendrez à mieux vous connaître et ressortirez grandi de cette expérience. Faire le choix de s’ouvrir ainsi à quelqu’un et d’exposer ses peurs et ses faiblesses témoigne d’une grande maturité.

De plus, les matériaux qui composent les appareils d’e-stim sont sains et sans danger. La stimulation engendrée est quant à elle excellente pour le mental, et le plaisir qui suit peut notamment contribuer à combattre, entre autres, les maux dépressifs.

Les possibilités de jeux de rôles SM incluant l’électro-stimulation sont infinies. Intégrer un accessoire BDSM d’e-stim à vos séances, seul ou en complément d’autres sextoys, vous garantit de découvrir de nouvelles sources à votre plaisir.

Il n’est pas rare dans le milieu BDSM d’avoir recours à des vêtements sexy ou à de la lingerie excitante. Le jeu de rôle propose de se glisser, le temps d’une séance, dans un personnage qui vous attire ou vous fascine. Comme sur une scène de théâtre, le but est de prendre du plaisir tout en devenant quelqu’un d’autre, sans peur du jugement.

Les préliminaires doux peuvent vous aider à vous détendre et apprivoiser vos réticences face à l’inconnu. Pourquoi ne pas débuter votre séance avec des caresses, des bougies, puis un massage complet ?
Choisissez les produits de bien-être qui vous tentent et laissez-vous emporter par ce moment de partage et de plaisir. Restez attentif au langage corporel de votre partenaire, et n’hésitez pas à lui demander ce qui lui plairait.

Comment utiliser l’électro-stimulation

Pour bien commencer votre séance, appliquez un gel spécial électro-stimulation en quantité généreuse, de préférence non-salin afin d’éviter la corrosion des pièces métalliques. Cela vous assurera un bon passage électrique entre le point de contact et la peau. Sans un bon gel conducteur, vous vous risquez à de sérieuses sensations de brûlure.
Les gels lubrifiants à base d’eau, de silicone ou en gel gras ne sont pas adaptés, donc à proscrire.

Ensuite, passez un coup de spray aux connecteurs de vos câbles pour prévenir les faux contacts : fiches, prises, toutes les parties métalliques sauf celles destinées à être insérées ou au contact avec la peau.
Cela permettra de nettoyer les éventuels films gras qui peuvent remettre en cause la qualité des contacts.

Enfin, proscrivez tous les accessoires en « silicone conducteur ». Ils présentent une forte résistivité, ce qui signifie que le courant se déplace moins bien : ses effets seront donc affaiblis. Cela oblige à augmenter la puissance de l’appareil, ce qui peut être dangereux.

Précautions

Comme lors de toute utilisation de l’électricité, certaines précautions sont à prendre afin de ne pas courir de risque inutile.

Tout d’abord, n’utilisez pas d’accessoire BDSM d’électro-stimulation sur une personne :

  • équipée d’un pacemaker ;
  • présentant des troubles cardiaques, même bénins ;
  • sujette à des crises d’épilepsie...

Renseignez-vous auprès de votre médecin en cas de problèmes cardiaques, ou si vous avez le moindre doute.

De même, le courant ne doit jamais traverser la zone thoracique, le cou ou la tête. Cela implique par exemple de ne pas poser les deux électrodes sur les seins avec le pôle + sur le sein droit et - sur le gauche.

Enfin, fuyez les box bas de gamme : elles peuvent s’avérer réellement dangereuses, surtout si vous débutez. N’utilisez pas non plus de box détournée de sa destination d’origine ou directement reliée à une prise secteur, mais uniquement sur piles ou batterie interne.